Edito

Published on 2016年 9月 12日
Edito

Après plusieurs années de ralentissement causé par le contexte économique et les taux de change, le marché japonais connait cette année une situation difficile à la suite des attentats terroristes qui ont endeuillé la France en 2015 et 2016.


La situation économique s’améliore, avec une remontée très sensible du yen depuis l’été dernier (nous sommes passés de 125 à 113 JPY pour 1 EUR), qui renforce le pouvoir d’achat des voyageurs, et une économie stable qui va être stimulée par les mesures gouvernementales dites Abenomics et l’approche des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.


Le marché peine cependant encore à reprendre, essentiellement à cause de la présence continue des problèmes de sécurité dans l’actualité. Une telle situation de recul des flux japonais n’est pas une première pour nous, professionnels du tourisme.


Beaucoup d’entre nous sont actifs de longue date sur le marché japonais et ont connu, déjà, des heures difficiles après le 11 septembre 2001, la crise du SRAS en Asie ou encore après la catastrophe de Fukushima. Nous savons donc déjà que ce marché réagit vite et fort aux craintes liées aux séjours à l’étranger et qu’il met du temps a récupérer, mais nous savons aussi que l’attractivité de la France, de Paris, des régions, de notre culture, de notre gastronomie, de nos paysages et de nos sites patrimoniaux, ainsi que de notre art de vivre, est très réelle au Japon, très profonde, très enracinée. Nous savons donc que le marché japonais nous revient, toujours, après les crises, et se maintient très bien dans la durée, avec une des clientèles les plus appréciées des professionnels et de nos destinations. Une clientèle aux moyens importants, connue pour sa gentillesse, sa curiosité, son bon goût et son exigence, une clientèle qui sert souvent d’étalon pour mesurer notre capacité à bien accueillir et à fournir aux visiteurs étrangers un service parfait.


Atout France a déployé depuis l’année dernière avec les médias, les bloggeurs japonais et les professionnels de la Japan Association of Travel Agents (JATA) de nombreuses actions de relance. 


Nous continuerons à le faire, ensemble, en 2017, pour accélérer et renforcer la reprise de ce marché à la valeur stratégique pour nos destination et nos entreprises.

Frédéric MAZENQ
Directeur Atout France au Japon