Edito

Edito

Chers amis,
Avec 22% des arrivées internationales, de 32 millions de nuitées en France l’an passé et un niveau de dépenses inégalé, la région Asie Pacifique poursuit  son ascension sur l’échiquier du tourisme mondial ; le rythme régulier et soutenu  de sa croissance en fait la région la plus dynamique du monde : +7,2% des arrivées mondiales en Asie selon l’OMT.

Il faut reconnaitre qu’avec bientôt 4 milliards d’habitants et un incroyable réservoir de clientèles, un pouvoir d’achat en développement et un appétit pour la consommation de voyages, la région Asie Pacifique Moyen-Orient –Afrique offre  de véritables  perspectives de développement pour la destination France, les destinations régionales et urbaines, ainsi que pour les partenaires français.

L’activité touristique inbound et outbound s’y développe, partout le nombre de départ progresse, et les dessertes aériennes évoluent sans cesse pour capter tous les segments de clientèles qui se dessinent.

L’intérêt pour ce bassin immense de consommateurs de tourisme provient aussi de la grande variété de clientèles –les jeunes, les séniors, les classes moyennes émergentes-,  sans oublier les réelles différences culturelles et de maturité que notre approche de zone ne saurait gommer, mais dont il faut tenir compte dans le marketing et surtout dans l’accueil et la sécurité de ces clientèles.

Cette première lettre de veille APMOA - Asie Pacifique Moyen-Orient Afrique-  est une invitation à découvrir encore la réalité te les perspectives de ces marchés qui mettent chacun l’accent sur un aspect particulier.

Bonne lecture.

Frédéric Meyer
Coordinateur Asie-Pacifique
Moyen Orient Afrique