6. Interview de M, Shuichi Sakai, PDG de Purpose Japan

  • © Atout France

    © Atout France

6. Interview de M, Shuichi Sakai, PDG de Purpose Japan

Lettre de Veille Japon Septembre 2017

 

Pionnier des séjours en Provence en France, membre du Conseil International du Tourisme Français au Japon, auteur de plusieurs ouvrages de voyage sur la France, Shuichi Sakai est Président Directeur Général de Purpose Japan, agence qui propose à la fois du tour-operating pour les grosses agences et du voyage sur mesure pour ses propres clients. Ses multiples casquettes ne pouvaient que nous offrir un regard passionnant sur l’évolution du tourisme vers la France. Interview :

 

« La France est un pays extrêmement riche en thèmes de voyage et en sites attrayants. Il y a bien sûr l’univers du vin et de la gastronomie, qui est lié à la vie quotidienne, mais aussi des choses comme la peinture, les beaux-arts et l’architecture qui font de la France un pays beaucoup plus riche que les autres. C’est pourquoi les Japonais la visitent en individuel, en adaptant leur voyage à leurs hobbies et objectifs. Je pense que c’est un style de voyage très caractéristique. »

 

C’est ainsi que s’exprime Shuichi Sakai, le PDG de Purpose Japan. Il n’y a  pas si longtemps, M. Sakai organisait des voyages de groupe en France. Récemment, il a publié un ouvrage intitulé: « Riso no Tabi wa Jibun de Tsukuru ! » (Préparer soi-même son voyage idéal !)

 

Quels sont pour vous les attraits des voyages en France ?
Les charmes des voyages en individuel sont souvent articulés autour de passions personnelles.
Par exemple, nous comptons un bon nombre de clients qui sont des amateurs de vin. Ainsi, nous leur faisons visiter les régions les plus appréciées, à savoir Bordeaux et la Bourgogne, puis, s’ils le désirent, et c’est souvent le cas, Reims et la région champenoise.
Les voyages qui proposent des expériences ont également beaucoup de succès. Par exemple, certaines personnes souhaitent faire de l’arrangement floral en France. Un autre cas très intéressant : la personne en question souhaitait apprendre à faire du pain auprès d’un boulanger qui avait remporté un concours à Paris. Cette personne n’est pas boulanger de métier, elle fait simplement du pain pour son plaisir. Mais elle avait cette envie de faire du pain en France, le pays de l’art boulanger par excellence. Le fait que nous parvenions à exaucer de tels vœux est tout à fait intéressant.

 

C’est un certain livre, n’est-ce pas, qui vous a donné envie d’organiser des voyages en France ?

Il y a 20 ans, un écrivain anglais publia « A Year in Provence ». Dans ce livre, il raconte avec un style plaisant une année passée en Provence. Lorsque la version japonaise sortit, l’éditeur me proposa d’entreprendre quelque chose ensemble afin de promouvoir la destination Provence. C’est ainsi que j’en suis venu à organiser des voyages en Provence. C’est comme cela aussi que j’ai commencé à proposer des voyages organisés en France.

 

D’après votre expérience, quel est le “truc” pour réussir son voyage en France?
Ce qui est bien en France, c’est que chaque région comporte un grand nombre de sites intéressants. C’est pourquoi je conseille, plutôt que de visiter plusieurs villes, de visiter une région dans son ensemble. Cela permet de mieux comprendre la culture française, ses originalités et sa diversité, de mieux saisir ce qui constitue l’attrait de la France.

 

Y a-t-il des destinations que vous recommandez plus particulièrement maintenant?
Il y a encore beaucoup de régions françaises qui restent peu connues. Il y a ce qu’on appelle la région des lacs, qui comprend le Lac d’Annecy. Cette région est proche de Lyon et de la Suisse. Il y a également la Corse, terre d’origine de l’Empereur Napoléon. Ce sont des régions où le tourisme international est encore peu développé et qui sont très peu visitées par les Japonais. Ce sont des destinations dignes d’intérêt. Il y a aussi le Pays Basque, qui est à cheval sur la frontière franco-espagnole. Cette destination commence à devenir assez populaire pour ce qui est des voyages en individuel. La cuisine basque est déjà connue au Japon. Il y a de plus en plus de connaisseurs qui choisissent des voyages organisés couvrant la partie française et la partie espagnole du Pays Basque. Personnellement, j’ai du mal à oublier deux jours magnifiques passés dans une auberge sur la Côte d’Azur, à l’occasion d’un tournage pour la télévision. On y mangeait très bien pour pas cher du tout !